La microgéographie entre jeux de place et mise à distance

3ème Journée d’étude de l’Atelier Microgéographie

Jeudi 12 mars
10h15 – 15h30

Amphi Maison des Suds
12 esplanade des Antilles, Pessac

La microgéographie est un terme de plus en plus présent dans les travaux académiques des sciences humaines et sociales qui traitent de l’espace. Après une première journée qui a permis d’ouvrir les pistes de réflexion sur la microgéographie, à prendre la mesure de sa complexité, et une seconde s’attachant à l’éclairer à travers la question du terrain, cette nouvelle journée tente d’appréhender en quoi ce nouvel ajustement de notre point de vue sur les acteurs et le monde qui les entourent, permet de lire les règles spatiales qui légitiment nos jeux de place et génèrent nos spatialités qui tantôt nous rassemblent et tantôt nous séparent.

Intervenants:

10h30-12h00 Catherine Didier-Fèvre (UMR EVS, Lyon) – « Espace public/espace privé : la lutte des places dans un centre commercial, approche microgéographique »

13h30-15h00 Arthur Oldra (UMR Passages, Bordeaux) – « Interrogations méthodologiques à propos d’une «spécificité» microgéographique : la distance depuis la place du chercheur ».

La discussion sera animée par Gaël Rannou, UMR Passages

Informations complémentaires sur : https://microgeo.hypotheses.org/

Contact : andre-frederic.hoyaux@cnrs.fr

2ème Journée d’étude de l’Atelier Microgéographie

Vendredi 14 février 2020 – 10h15-15h30

Amphi Maison des Suds
12 esplanade des Antilles, Pessac

La microgéographie est un terme de plus en plus présent dans les
travaux académiques en géographie et dans les autres sciences
humaines et sociales. Il est aussi utilisé dans de nombreux documents
institutionnels traitant du monde urbain. Son emploi demeure
pourtant le plus souvent flou car peu défini, comme s’il allait de soi de
par sa « nature » même : micro et géographie. Un couplage entre ce qui
renverrait d’une part, au petit ; et de l’autre, à l’espace et à sa
description.
Après une première journée qui a permis d’ouvrir les pistes de réflexion
sur la microgéographie, à prendre la mesure de sa complexité, cette
nouvelle journée prend le chemin de les approfondir autour de la
question du terrain. Les deux intervenants s’y confrontent notamment
à travers les pratiques habitantes, non pas seulement celles en tant que
résidant mais aussi et surtout en tant que « passant considérable »
(Isaac Joseph).

Intervenants:

10h30-12h00 William Berthomière (Géographe, UMR Passages), En quête de signes ou l’esquisse d’une microgéographie de la présence

13h30-15h00 Antonin Margier (Géographe, Université Rennes 2), Au-delà de la « ville revanchiste »: la micro-géographie comme outil d’analyse des rapports de pouvoirs dans les espaces publics

La discussion sera animée par Arthur Oldra, Université Bordeaux Montaigne.

Informations complémentaires sur : https://microgeo.hypotheses.org/

Contact : andre-frederic.hoyaux@cnrs.fr

1ère Journée d’étude de l’Atelier Microgéographie

Mercredi 27 novembre 2019 – 10h15-17h

Amphi Maison des Suds
12 esplanade des Antilles, Pessac

L’Atelier de Microgéographie recevra pour sa première journée d’étude, intitulée « La microgéographie comme démarche d’analyse des espaces urbains » à la maison des Suds :

10h30-12h00 Michel Lussault (Géographe, ENS Lyon), Accroche-toi à la géographie, j’enlève l’échelle

13h30-15h00 Marie Chabrol (Géographe, Université de Picardie Jules Verne), Histoires d’immeubles, de logements et d’habitants : une approche micro-géographique du changement urbain dans un quartier en gentrification

15h15-16h45 Antoine Brès (Architecte-Urbaniste, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) Micro-géographie des établissements humains : reconstruire les fondations d’une approche territoriale

La microgéographie est un terme de plus en plus présent dans les travaux académiques des sciences de l’espace et dans les documents institutionnels traitant du monde urbain. Son emploi demeure pourtant le plus souvent flou. Cette première journée d’étude introduira un regard réflexif avec l’idée que la microgéographie serait une façon d’appréhender la relation à l’espace, à travers une vision épistémologique particulière concernant la question des interactions, et avec l’obligation de mettre en œuvre une méthodologie spécifique autour d’une relation privilégiée avec les acteurs individuels et le sens qu’ils produisent dans leur logique interne et en situation.

Informations complémentaires sur : https://microgeo.hypotheses.org/

Contact : andre-frederic.hoyaux@cnrs.fr

Microgéographie

A l’initiative de l’UMR Passages, ce carnet de recherche est consacré au sens et aux usages du terme microgéographie.
L’objectif de notre projet éditorial se définit dans l’idée que ce terme doit aujourd’hui faire l’objet d’une réflexion plus approfondie. Ce carnet de recherche se veut être un outil de mise en dialogue de la communauté des géographes pour travailler collectivement à définir les contours de ce terme.
Ce projet scientifique souhaite prendre appui sur ce carnet de recherche pour:

  • mettre en valeur l’atelier de recherche que l’UMR Passages met en place sur cette thématique dès novembre 2019 (7 séances sont déjà programmées)
  • enrichir collectivement et diffuser la bibliographie sur le thème de la micro(-)géographie
  • développer des notes de lecture
  • rassembler les annonces de séminaires nationaux et internationaux où le terme de microgéographie prend place
  • et animer la réflexion en publiant des billets et comptes rendus de séminaires sur la/les microgéographie(s)

Pour conclure, ce carnet de recherche souhaite promouvoir un regard réflexif sur ce terme. Il s’agira notamment d’engager le débat sur l’idée que la microgéographie serait une façon d’appréhender la relation à l’espace, à travers une vision épistémologique particulière autour de la question des interactions, et avec l’obligation de mettre en œuvre une méthodologie spécifique autour d’une relation privilégiée avec les acteurs individuels et le sens qu’ils produisent dans leur logique interne et en situation.